Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Personnage

Philippe I duc de Bourgogne - de Rouvres (v. 1346 - v. 1361)

Parents / Familles :

Père : Philippe de Bourgogne (v. 1323 - v. 1346)
Mère : Jeanne d'Auvergne (de Boulogne) (08/05/1326 - 21/11/1361)

Famille : Bourgogne (duché)

Titre(s) :

Duc de Bourgogne (v. 1349 - v. 1361)
Comte d'Artois (v. 1347 - v. 1361)
Comte de Bourgogne (v. 1347 - v. 1361)
Comte de Boulogne (v. 1360 - v. 1361)
Comte d'Auvergne (v. 1360 - v. 1361)

Philippe Ier de Bourgogne, dit Philippe de Rouvres, né en 1346 à Rouvres-en-Plaine (d'où son surnom), succèda en 1349 à son grand-père le duc de Bourgogne Eudes IV. Il était le fils de Philippe de Bourgogne (1323-1346) et de Jeanne Ire (1326-1360), comtesse d'Auvergne et comtesse de Boulogne.

Marié en 1357 à Marguerite III de Flandre (1350-1405), fille et héritière de Louis II de Male, comte de Flandre, il mourut prématurément en 1361, à l'âge de quinze ans, sans avoir eu le temps de s'assurer une descendance. Avec lui s'éteignit « par les mâles » la première branche bourguignonne de la maison capétienne.

Le duché fut alors repris par Jean II le Bon (1319-1364), roi de France (1350-1364), se prétendant héritier le plus proche du jeune duc en nombre de degrés civils (en tant que fils de Jeanne de Bourgogne (v. 1293-1348), deuxième fille de Robert II (1248-1306), duc de Bourgogne (1272-1306). Le roi de France profita en outre de ce qu'il avait été remarié avec la mère du jeune duc pendant une dizaine d'années pour asseoir ses prétentions à un héritage éventuel. En réalité, si les lois de primogéniture (et non la proximité de parenté) avaient été respectées, c'est à Charles II le Mauvais (1332-1387), comte d'Évreux (1343-1387) et roi de Navarre (1349-1387), qu'aurait normalement dû échoir le duché. Il était en effet le petit-fils de Marguerite de Bourgogne (1290-1315), fille ainée du duc Robert II.

Les autres titres détenus par Philippe de Rouvres suivirent des règles de transmission un peu plus habituelles : le comtés de Bourgogne et d'Artois échurent à sa grand-tante Marguerite de France (1310-1382), comtesse de Bourgogne et comtesse d'Artois (Marguerite II) (1361-1382) tandis que les comtés d'Auvergne et de Boulogne passaient à Jean Ier (mort en 1386), comte d'Auvergne et de Boulogne (1361-1383).



Mariages de : Philippe I duc de Bourgogne - de Rouvres Mariages / Enfants
DE A AVEC
v. 1357  Marguerite de Flandre (v. 1350 - v. 1405)


Dernière mise à jour du site le
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe