Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Personnage

Edouard II d'Angleterre (v. 1284 - v. 1327)

Parents / Familles :

Père : Edouard Ier d'Angleterre (v. 1239 - v. 1307)
Mère : Eléonore de Castille (v. 1244 - v. 1290)

Famille : Plantagenêt

Titre(s) :

Roi d\ Roi d'Angleterre (v. 1307 - ?)
Prince de Galles (v. 1301 - v. 1307)
Duc d'Aquitaine (v. 1307 - ?)

Il est couronné en l'abbaye de Westminster à Londres le 24 février 1308 par Henry Merewell (alias Woodlock), évêque de Winchester. Il s'entoure de deux favoris (Pierre de Gaveston, puis Hugues le Despenser) lesquels sont impopulaires auprès de toutes les classes sociales du royaume. Contrairement à son père, cruel avec ses ennemis mais sachant récompenser ses sujets fidèles, ce roi faible est détesté de toute la population. La révolte monte peu à peu, jusqu'au soulèvement général, mené par la reine Isabelle en 1326. Par la suite le roi est destitué, tondu et fait prisonnier par le parlement à Westminster Hall le 20 janvier 1327 après avoir dû remettre sa couronne et son sceptre aux envoyés du parlement le 13 janvier 1327. Hugues le Despenser est jugé, et exécuté. Le fils d'Edouard II et Isabelle est proclamé roi le 25 janvier 1327, sous le nom d'Edouard III.

Le gouvernement d'Isabelle et de son amant Roger Mortimer est si précaire, qu'ils ne veulent pas risquer de laisser le roi destitué dans les mains de leurs ennemis politiques. Le 3 Avril il est retiré de Kenilworth, et confié à la garde de deux fidèles de Mortimer. Emprisonné au chateau de Berkeley, dans le Gloucestershire, il est assassiné le 21 septembre 1327 et  inhumé dans le déambulatoire gauche de la cathédrale de Gloucester.

A la suite de la déclaration de la mort du roi, le règne d'Isabelle et de Mortimer ne dure pas longtemps. Mortimer et Isabelle font la paix avec les écossais avec le traité de Northampton, mais cette mesure est hautement impopulaire. Le 19 Mars 1330, le comte de Kent, frère d'Edouard II, est exécuté pour avoir fomenté la restauration de ce dernier. Il fut raconté que Mortimer lui avait soufflé de fausses informations sur le fait qu'Edouard soit toujours en vie, de manière à le piéger. Toutefois, l'exécution du comte par Mortimer le prive de son dernier appui. En conséquence, aussitôt qu'Edouard III est suffisamment agé, en 1330, il fait exécuter Mortimer pour plusieurs charges de trahison, la plus grave d'entre elles étant le meurtre d'Edouard II. Edouard III épargne sa mère Isabelle, et lui donne une pension généreuse, mais s'assure qu'elle se retire définitivement de la vie publique. Elle décède au château de Rising à Norfolk, le 23 Août 1358.

La rumeur a couru après sa mort, qu'Edouard II avait été tué par l'insertion d'une pièce de cuivre dans son anus (devenu plus tard un fer rougi au feu), supposée être la fin méritée d'un homosexuel. Cette méthode aurait le bénéfice de faire apparaître que le roi était décédé de mort naturelle: ceci, grâce au fait qu'un tube de métal aurait été inséré au préalable dans son rectum, permettant au fer rouge de pénétrer dans le corps sans laisser de marques de brûlure sur l'anus. Cette rumeur a été rapportée plus tard dans l'histoire, par Sir Thomas More (1478-1535) : "Dans la nuit du 11 octobre 1327, le roi reposant sur un lit fut soudainement aggripé, tandis qu'un grand matelas... le tinrent plaqué, un fer de plombier, chauffé au rouge, fut introduit dans ses parties secrètes de façon qu'il brûla des parties internes au delà des intestins".

Le 25 janvier 1308, il avait épousé Isabelle de France, à Boulogne-sur-Mer,  fille du roi de France Philippe IV le Bel et de la reine de Navarre Jeanne Ire. Bien que le roi ait une réputation d'homosexuel, quatre enfants sont issus de cette union :

  • Édouard III, roi d'Angleterre,
  • Jean d'Eltham (1316 – 1336), comte de Cornouailles,
  • Jeanne (1321-1362), qui épouse en 1328 David II d'Écosse (1324 – 1371)
  • Eléonore de Woodstock (1318 – 1355), épouse de Reynold II le Noir (1295-1343) comte de Gueldre.



Mariages de : Edouard II d Mariages / Enfants
DE A AVEC
Isabelle de France (v. 1292 - v. 1358)
   Enfant de : Edouard II d Edouard III D'Angleterre (v. 1312 - v. 1377)
   Enfant de : Edouard II d Jean comte de Cornouailles (v. 1316 - v. 1336)
   Enfant de : Edouard II d Eléonore d'Angleterre (v. 1318 - v. 1355)
   Enfant de : Edouard II d Jeanne d'Angleterre  (v. 1321 - v. 1362)


Dernière mise à jour du site le
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe