Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Personnage

Alphonse V roi du Portugal (v. 1432 - v. 1481)

Parents / Familles :

Père : Edouard Ier roi de Portugal (v. 1391 - v. 1438)
Mère : Eléonore d'Aragon (v. 1402 - v. 1445)

Famille : Bourgogne-Portugal-Aviz

Alphonse avait 6 ans à la mort de son père qui avait désigné sa veuve Éléonore d’Aragon comme régente. Ce choix ne plut pas à la population parce qu’Éléonore était étrangère. On préférait Pierre, duc de Coimbra, frère du défunt. Après diverses péripéties dont un essai de co-régence entre Éléonore et Pierre, la municipalité de Lisbonne choisit Pierre. Les autres assemblées suivirent cette décision. Pierre tenta de limiter le développement des grandes maisons aristocratiques, vrais royaumes dans le royaume et de concentrer le pouvoir dans la personne du roi. Le pays prospéra durant son administration mais l’ambiance politique n’était pas tranquille à cause de la réaction des nobles. Alphonse, comte de Barcelos, ennemi particulier de Pierre bien que son demi-frère, devint le favori d’Alphonse V et conspira pour prendre le pouvoir.

À dix ans, Alphonse V épousa Isabelle, la fille du régent, donc sa cousine.

Lorsqu'Alphonse atteignit 14 ans, âge légal pour régner, Pierre voulut renoncer mais le roi lui demanda de rester en place. Les adversaires de Pierre l’accusèrent de vouloir confisquer le sceptre à son profit. Influencé par ses opposants, le roi retira ses pouvoirs à Pierre et le 9 juin 1448, assuma le pouvoir, annula toutes les décisions de la régence et, sous un faux prétexte, déclara le duc de Coimbra rebelle ; il s'en suivit une lutte armée qui fut fatale pour Pierre à la bataille de Alfarrobeira. Ainsi mourut le plus remarquable prince de l'illustre génération.

En 1442, Alphonse fit son oncle, duc de Bragance. Avec ce titre et les terres adjacentes, Alphonse, duc de Bragance devint l’homme le plus puissant du Portugal et un des plus riches d’Europe.

Il y avait longtemps qu'il existait un projet de compilation des lois du royaume. Elles étaient nombreuses et émanaient de diverses sources : les chartes, la monarchie, le droit canon... La dispersion juridique était très grande. On avait déjà commencé cette collection sous Jean Ier qui en avait chargé João Mendes. Après la mort de ce dernier, Rui Fernandes fut chargé de la tâche par Édouard Ier, et le travail ne fut interrompu ni sous la régence ni sous le règne d'Alphonse V. Le résultat fut publié en 1446 sous le nom de "Ordenações do Senhor Rei Afonso V". Il n'y a pas de division systématique par sujets ; ce n’est donc pas un code. Sa structure n’est pas basée sur les objectifs des textes mais bien sur leur origine. Une préséance est établie en cas de conflit : dans l’ordre, viennent d’abord les lois générales de la nation, ensuite les lois canoniques et, enfin, les lois romaines. Bien que rudimentaire, ce travail fut un pas de géant dans l’évolution du droit portugais.

 À partir de 1440, sous l'influence de l'infant Henri le Navigateur, recommencèrent les expéditions dans l'Atlantique. Citons

* 1441, 1445 Antão Gonçalves fit trois voyages au sud du Cap Bojador et ramèna du rio Negro quelques nègres qui furent les premiers à débarquer au Portugal. Pour l’acte de bravoure de la capture de ces nègres, Antão fut armé chevalier par Nuno Tristão, le capitaine-mor de l’expédition.
* 1445, Lançarote, Gonçalo de Sintra et Dinis Dias atteignirent le Cap Vert
* 1445 João Gonçalves Zarco arriva à l’île de Gorée et au Cap des Mats.
* 1445 João Fernandes ouvrit le premier comptoir sur l’île d’Argum (sud du Cap Blanc)
* 1461 on cite que Madère, découverte vierge d’occupation humaine en 1419, exportait déjà du grain mais la production de sucre y était prédominante (les techniques utilisées furent plus tard copiées au Brésil)
* 1479 Traité d’Alcáçovas réservait les Canaries à la Castille et au Portugal : les archipels de Madère, des Açores et du Cap Vert, Le Portugal reçoit aussi le droit de conquérir Fez et le commerce exclusif avec la Guinée.

 La chute de Constantinople, le 29 mai 1453, fut un événement important dans le monde chrétien suscitant des appels à la croisade. Alphonse V s’y prépara mais les autres souverains ne répondirent pas à l’appel. Avec ses troupes rassemblées et prêtes, Alphonse V se retourna contre le Maroc. Rapidement, les Portugais s’emparèrent de Alcácer Ceguer (1458) mais s’y trouvèrent assiégés eux-mêmes par le roi de Fez. Une tentative de prendre Tanger fut perdue. On tenta aussi de prendre Arzila sans succès en 1463. Une nouvelle expédition fut organisée en 1471 et Arzila, très populeuse et prospère fut prise et, ensuite, Tanger se rendit sans lutte.

 Le roi Henri IV de Castille s’était marié en seconde noce avec Jeanne, fille posthume du roi Édouard du Portugal. De ce mariage était née la princesse Jeanne. Comme la sœur d’Henri IV, Isabelle Ire de Castille, avait épousé Ferdinand II d'Aragon contre la volonté du roi, elle avait été déshéritée au profit de la princesse Jeanne. Le propre Henri IV offrit la main de sa fille à Alphonse V. À la mort d’Henri, Alphonse essaya de faire valoir les droits de sa femme et envahit le Portugal. Les troupes portugaises furent vaincues par les troupes de Ferdinand d’Aragon en grande partie à cause de la défection de Castillans (Bataille de Toro); celle-ci due aux hésitations d’Alphonse qui se retourna , sans succès vers Louis XI de France.

Finalement, en 1471, le futur roi Jean II de Portugal parvint à faire la paix avec ses voisins avec un projet de mariage entre son fils Alphonse et Isabelle, héritière de Castille. La princesse Jeanne finit ses jours dans un couvent et Alphonse V mourut le 28 août 1481.

 Alphonse V avait l’ érudition dans le sang. Il n’écrivit pas d’œuvres originales, comme Édouard ou Pierre, mais il forma une bibliothèque et favorisa la littérature. En cela, il fut un exemple.

 Première épouse, Isabelle de Coimbra, princesse de Portugal (1432-1455)

    • Jean (1451)
    • Jeanne, Princesse de Portugal (Sainte Jeanne) (1452-1490)
    • Jean II, Roi de Portugal (1455-1481)
  • Deuxième épouse, Jeanne de Castille, dite la "Beltraneja", princesse de Castille (1462-1530



Mariages de : Alphonse V roi du Portugal Mariages / Enfants
DE A AVEC
Isabelle de Coïmba (v. 1432 - v. 1455)
   Enfant de : Alphonse V roi du Portugal Jean II roi de Portugal (v. 1455 - v. 1481)


Dernière mise à jour du site le
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe