Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Personnage

Louis I de Valois-Orléans (v. 1372 - 23/11/1407)

Mort à Paris

Parents / Familles :

Père : Charles V Roi de France - Le Sage (21/01/1338 - 16/09/1380)
Mère : Jeanne De Bourbon (v. 1338 - v. 1377)

Famille : Valois-Orléans

Titre(s) :

Duc d'Orléans (v. 1392 - v. 1407)
Duc de Touraine (v. 1386 - v. 1407)
Duc de Valois (v. 1406 - v. 1407)
Comte de Valois (v. 1386 - v. 1406)
Comte de Beaumont-le Roger (v. 1386 - v. 1407)

Fils du roi Charles V, il reçoit en apanage le duché d'Orléans (1392).

Il épouse en 1389 Valentine Visconti (1368 † 1408), fille de Jean-Galéas Ier Visconti, seigneur de Milan, et d'Isabelle de France. C'est ce mariage qui sera à l'origine des prétentions des rois Louis XII et François Ier sur le duché de Milan. Louis et Valentine auront pour enfants Charles d'Orléans (1394-1465), duc d'Orléans, et Jean d'Orléans (1400-1467), comte d'Angoulême.

Louis eut également de Yolande d'Enghien un fils illégitime, Jean d'Orléans, comte de Dunois dit le Bâtard d'Orléans, puis Dunois.

Il montre son goût pour la fête et les plaisirs en faisant édifier à Paris de coûteux hôtels. C'est un séducteur dont ses ennemis diront qu'il "hennissait comme un étalon après presque toutes les belles femmes". il est Intime du roi (son frère) lors du bref gouvernement personnel de Charles VI et de la politique des marmousets (1388-1392).

En 1392, le roi sombre dans la folie. La reine Isabeau devient régente, conseillée par les grands du royaume. De fait Phillippe le Hardi puissant duc de Bourgogne, qui est l'oncle et le tuteur du roi (il fut régent pendant sa minorité entre 1380 et 1388) acquiert une influence majeure sur le pouvoir. En effet la reine, qui est piètre politique, s'appuie sur celui à qui elle doit son mariage royal. Louis d'Orléans s'applique donc à reprendre de l'influence au sein du conseil, s'imposant comme le seul véritable rival du duc de Bourgogne. Il s'attelle à contrer l'influence grandissante du duché de Bourgogne. En 1402, il acquiert le duché de Luxembourg en gagère pour empêcher les états de Bourgogne (qui incluent les Flandres) de réaliser une unité territoriale. A la mort du Duc de Bourgogne, en 1404, le duché de Bourgogne est à l'apogée de son pouvoir politique au sein du conseil. Son fils Jean sans Peur conserve le duché de Bourgogne alors qu'il avait été confié en apanage à son père et aurait donc dû revenir au roi. Louis d'Orléans sait qu'il doit profiter de la disparition de Philippe le Hardi pour reprendre les rênes du pouvoir. Il devient donc l'amant de la reine, Isabeau de Bavière. Par sa prodigalité, il s'attire une croissante impopularité, soigneusement exploitée par Jean sans Peur. Il est accusé d'avoir voulu séduire ou, pis, "esforcier" la duchesse de Bourgogne. Il semble vouloir faire rompre la trêve franco-anglaise, allant jusqu'à provoquer Henri IV de Lancastre en duel, ce que Jean Sans Peur ne peut admettre, car les industriels flamands dépendaient totalement des importations de laine d'outre Manche et auraient été ruinés par un embargo. Louis d'Orléans parvient à conforter sa position et celle de ses partisans au sein du Conseil du roi (1406-1407), en faisant évincer ceux du Duc de Bourgogne grâce au soutien de la reine.

Voyant le pouvoir lui échapper, le duc de Bourgogne franchit le pas ; il fait assassiner (rue Vieille-du Temple) son cousin alors que celui-ci venait de rendre visite à la reine. Ce meurtre provoque la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Jean sans Peur est discrédité par cet acte et le parti d'Orléans s'allie aux Ducs de Berry et de Bourbon pour former le parti des Armagnacs.

Louis d'Orléans meurt à Paris en 1407.

Du fait de sa liaison avec la reine, Louis d'Orléans est le supposé père réel de Charles VII. Il est, par Charles d'Orléans, l'auteur de la branche royale des Valois-Orléans, il est grand-père de Louis XII et, par Jean d'Orléans, arrière-grand-père de François I



Mariages de : Louis I de Valois-Orléans Mariages / Enfants
DE A AVEC
Valentine Visconti (v. 1366 - v. 1408)
   Enfant de : Louis I de Valois-Orléans Charles I de Valois-Orléans (v. 1394 - v. 1465)
   Enfant de : Louis I de Valois-Orléans Philippe de Valois-Orléans (v. 1396 - v. 1420)
   Enfant de : Louis I de Valois-Orléans Jean de Valois-Orléans (v. 1400 - v. 1467)
   Enfant de : Louis I de Valois-Orléans Marguerite de Valois-Orléans (v. 1404 - v. 1466)

Autres enfants

Enfant de : Louis I de Valois-Orléans Jean d'Orléans (v. 1402 - v. 1468) - Mère : Henriette d'Enghien

Dernière mise à jour du site le
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe