Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Personnage

Charles II d'Espagne (v. 1661 - v. 1700)

Parents / Familles :

Père : Philippe IV, roi d'Espagne (v. 1605 - v. 1665)
Mère : Marie Anne d'Autriche (v. 1634 - v. 1696)

Famille : Habsbourg-Bourgogne d'Espagne

Charles II d'Espagne (né à Madrid, le 6 novembre 1661 - mort à Madrid, le 1er novembre 1700) fut le dernier roi espagnol de la maison des Habsbourgs. Il hérita du trône à la mort de son père en 1665, sous la régence de sa mère jusqu'à sa majorité en 1675.

Les mariages consanguins [1] successifs de la famille avaient produit une telle dégénérescence que Charles était rachitique, maladif et débile, en sus de son impotence, il eut à affronter un conflit sur sa succession. Il est mort sans descendance, éteignant avec lui la branche espagnole de la maison des Habsbourgs. Il était d'une complexion si débile qu'il ne put marcher et parler qu'à 5 ans.

Charles avait, en effet, été proclamé roi en 1665, sous la tutelle de sa mère Anne d'Autriche, il reçut le trône en pleine lutte entre Marie-Anne, Juan José d'Autriche (fils bâtard de Philippe IV), Valenzuela et le cardinal Nidhard. La destinée de ce prince faible fut d'être sans cesse gouverné : il le fut d'abord par sa mère, puis par don Juan d'Autriche, son frère naturel; par sa femme, Louise d'Orléans, et enfin par ses ministres.

Appuyé par la noblesse, don Juan marcha sur Madrid et prit le pouvoir en 1677, mais mourut seul deux années plus tard. Comme Charles était incapable de gouverner seul, il était aidé par le duc de Medinaceli (1680-85), le conde de Oropesa (1685-91 et 1695-99) et le cardinal Fernández de Portocarrero (1699-1700). Pendant cette période le roi eut deux mariages, avec Marie Louise d'Orléans (morte en 1689) et Marie-Anne de Neubourg; le désespoir de la cour pour ne pas avoir d'héritier alla jusqu'à faire exorciser le roi. Voyant que le roi mourrait sans descendance, les puissants roi d'Europe commencèrent à prendre position pour occuper le trône lorsqu'il serait vacant : l'Autriche défendait les droits de succession de l'archiduc Charles (le futur empereur Charles VI) pour tenter de récupérer l'héritage des Habsbourgs et éviter les tentations hégémoniques de la France. Mais Louis XIV manœuvra habilement pour empêcher la reddition de l'empire de Charles I et pour convertir l'Espagne en un territoire satellite ; avec la Paix de Ryswick, de 1697, il fit des concessions à l'Espagne et avec l'appui de la cour de Madrid, Charles désigna Philippe d'Anjou, petit-fils de Louis XIV, comme héritier (deux testaments antérieurs en faveur de José Fernando de Bavière restèrent sans effet puisque mort en 1699).

Avec la mort de Charles s'est déclaré une grande Guerre de Succession (1701-14) qui ont vu s'affronter les partisans de l'archiduc (appuyé par l'Autriche, l'Angleterre, le Portugal, les Provinces Unies des Pays-Bas, la Prusse, la Savoie et Hanovre) contre ceux de Philippe d'Anjou qui, appuyé par la France, s'est imposé comme roi d'Espagne sous le nom de Philippe V, instaurant sur le trône une branche de la Maison des Bourbons et posant le problème de la Succession au trône de France.

La faiblesse du pouvoir réel sous le règne de Charles II et son incapacité furent à la fois la cause et l'expression de la décadence de la Monarchie des Autrichiens en Espagne. Les guerres soutenues contre la France se soldèrent par des déroutes successives : cession de la Franche-Comté avec la Paix de Nimègue (1678), perte du Luxembourg avec la trêve de Ratisbonne (1684), invasion française de la Catalogne (1691)… Le Traité d'Utrecht (1713), qui mit fin à la Guerre de Succession, peut être considéré comme l'apogée de la décadence puis à l'instauration d'un Bourbon sur le trône d'Espagne, les Autrichiens et les Anglais exigèrent des compensations territoriales au détriment de l'Espagne qui perdit ses possessions dans les Pays-Bas et en Italie (qui sont passés à l'Autriche), Gibraltar et Minorque (à l'Angleterre).



Mariages de : Charles II d Mariages / Enfants
DE A AVEC


Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe