Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Personnage

Charles de Herstal - Martel (v. 685 - 01/10/0741)

Parents / Familles :

Père : Pépin II de Herstal - le jeune (v. 653 - v. 714)
Mère : ( - )

Famille : Pépinides (ou pippinides)

À la mort de son père, Pépin le Jeune (714), Charles de Herstal a déjà 29 ans.
Il est tout désigné pour reprendre la charge de maire du palais qu'occupait le défunt. Charles était un enfant illégitime, et la femme de Pépin (Plectrude), fit tout pour l'écarter du pouvoir et préserver l'avenir de l'héritier légitime (son petit-fils Théodebald (fils de Grimoald II, âgé de six ans à peine).
Elle fit donc enfermer Charles.

Mais les différentes provinces du royaume, qui n'acceptèrent pas de voir une femme diriger le royaume, se révoltent, d'abord en Neustrie en 715 (Rainfroi, maire du palais de Neustrie, battit Thiaud en forêt de Cuise) puis le peuple du Nord de l'Italie qui se souleva et se rallia à la Neustrie et pour finirles Saxons et les Austrasiens…

Charles parvint à s'évader en 715, et il prit la tête des révoltés d'Austrasie. Après deux batailles victorieuses contre les Neustriens (Amblève 716, Vinchy mars 717), il les repoussa jusqu'à Paris. il se dirigea ensuite vers Cologne, où Plectrude était installée avec son petit-fils. Celle-ci n'eut d'autre option que de reconnaître sa défaite et de livrer la mairie d'Austrasie à Charles.

Au pouvoir, Charles installa sur le trône Clotaire IV à la place de Chilpéric II.
Petit à petit, il reprit le contrôle de tout le royaume franc, vainquant tout d'abord Rainfroi (maire du palais de Neustrie), puis le duc d'Aquitaine (Eudes) et la Neustrie, qui se soumit définitivement après la bataille de Soissons.
De de 720 à 738, il entreprit également de repousser la frontière de l'Est du royaume : l'Autriche et le sud de l'Allemagne sont conquis.
Charles rétabli ainsi le royaume franc tel qu'il était sous Pépin de Herstal.

À la mort de Clotaire IV, il fut obligé de remettre sur le trône Chilpéric II qui mourut en 721.
Charles appela alors le fils de Dagobert III, Thierry IV, retiré à l'abbaye de Chelles, et l'installa sur le trône.

En 732, il dut affronter les armées musulmanes du gouverneur d'Espagne Abd el Rahman.
Depuis 711, les Berbères occupaient la péninsule ibérique, et continuaient lentement à avancer vers le Nord, au-delà des Pyrénées : en 725, ils avaient conquis le Languedoc et une grande partie de la Bourgogne actuelle.
Le duc d'Aquitaine, Eudes, les arrêta une première fois à Toulouse, en 721. Ne pouvant les arrêter seul une seconde fois, il demanda à Charles de venir à son aide.
Le 19 octobre 732, sur l'actuelle commune de Vouneuil-sur-Vienne, entre Tours et Poitiers, les armées de Charles et du duc réunies affrontèrent les Sarrasins. La bataille s'engagea le 25 octobre et l'armée Abd el Rahman prit le chemin du retour.

Selon certains auteurs, c'est suite à cette victoire que Charles fut surnommé Martel : il avait violemment écrasé les troupes mahométanes, tel un marteau.
Selon d'autres, c'est un peu plus tard en chassant les chefs musulmans du Midi qu'il aurait gagné le surnom de Martel.
Une troisième source déclare que c'est à la bataille de Loupchat qu'il acquit son surnom.

Les troupes arabo-musulmanes ne sont pas pour autant battues sur tous les fronts. Elles prennent Avignon et Arles en 735. Elle attaquent la Bourgogne mais Charles Martel parvint à les refouler dans le sud de la vallée du Rhône en 736. En 737, il reprend Avignon, mais n'arrive pas à prendre Narbonne. Il s'allie aux Lombards pour reprendre la Provence en 739. Les Berbères ne possèdent alors plus que Narbonne.

À la mort du roi Thierry IV (737), Charles, écida de ne pas lui choisir de successeur, le rôle des monarques mérovingiens étant devenu totalement insignifiant. Il prit donc réellement le pouvoir du royaume franc, et régna donc ainsi en toute illégalité jusqu'à sa mort.

À sa mort, son pouvoir fut partagé entre ses deux fils :

  •   Carloman obtient l'Austrasie, l'Alémanie et la Thuringe
  •   Pépin le Bref obtient la Neustrie, la Bourgogne et la Provence.
Son corps fut inhumé à Saint-Denis.

Bien qu'il n'obtint jamais le titre de roi, il eut plus de pouvoir que les souverains francs de l'époque : la dynastie mérovingienne était en pleine décadence.
Son pouvoir marque les prémices de la lignée carolingienne, confirmée par le sacre de Pépin le Bref le 28 juillet 754.



Mariages de : Charles de Herstal - Martel Mariages / Enfants
DE A AVEC
Rotrude de Trèves (v. 695 - v. 724)
   Enfant de : Charles de Herstal - Martel Pépin (le bref) (v. 715 - v. 768)


Dernière mise à jour du site le
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe
Parcourrez l'histoire de France (et d'Europe) au travers la généalogie des rois et des grands personnages du royaume : Biographie des Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Valois, Bourbon, et autres grandes familles de l'histoire de France et d'Eurpe